Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

unpasenavant.over-blog.net

unpasenavant.over-blog.net

Les aventures de Mélanie et Grégory au bout du monde


L'île du Nord

Publié par unpasenavant sur 12 Juin 2013, 02:40am

Catégories : #La Nouvelle Zélande

T

adaaam !!! En avant pour l’ile du Nord !!! C’est avec un peu de peine que nous quittons cette magnifique ile du Sud mais le voyage n’est pas terminé, il nous reste seulement 3 semaines pour visiter l’ile du Nord. En avant toute ! Nous embarquons à Picton, sur un gros ferry (Interislander) et traversons les sounds avant d’arriver en pleine mer. Là, ça devient  folklorique ! La mer devient agitée, on nous demande de rentrer à l’intérieur pour des raisons de sécurité. Le bateau commence à faire des montagnes Russes. Et un coup en avant, un coup en arrière ! Youhouuu !! Les gens commencent à courir aux toilettes, pendant que les employés du ferry distribuent des sacs…. Burps ! C’est donc un peu barbouillé mais vivants que nous arrivons à Wellington !

C’est ici que nous nous séparons de la famille Adam. Une fois de plus, nous les remercions pour tout. Grace à eux nous avons pu voir et faire des choses que nous aurions eues du mal à faire seuls. L’ambiance familiale nous a ressourcés, c’est un vrai plaisir d’avoir fait leur connaissance.

Notre backpacker se situe au milieu du centre ville de Wellington. C’est le seul de la ville à avoir un emplacement  pour une tente. Ce n’est pas banal de dormir sous une tente au milieu de la capitale ! Le backpacker est plutôt insalubre. C’est le gros bordel là dedans ! Le patron étant à l’hôpital (il s’est cassé la jambe), les employés en profitent pour faire la fête et très peu le ménage… (Rosemere Backpaker).

Nous avons deux jours pour visiter la ville, en avant !

- Le Botanic Garden sur les hauteurs de la ville.

- Le Cable-car. Un funiculaire rouge d’apparence rétro qui emmène ses passagers aux Botanic Garden.

- Le Musée National Te Papa Tongarewa, le plus grand musée de Nouvelle-Zélande.

-  La City Gallery, une galerie d’art interactive intéressante.

- La visite du Parlement et de ses sous sol où nous découvrons ses fondations antisismique.

- La Cathédrale St Paul. Pas très jolie, bien trop récente.

- Le musée de Wellington où nous en apprenons un peu plus sur l’histoire maritime et sur les légendes Maories.

- Le marché artisanal du samedi matin qui se situe dans un parking sous terrain automobile.

- Une petite pause « organisation » à la bibliothèque de Wellington. Bien la première fois que nous voyons des escalators dans une bibliothèque (mais pas la dernière..).

Le soir, nous nous offrons un fish and chips (une pure merveille !) à Cuba Street, le Montmartre de Wellington.

Wellington est une ville sympathique où il a l’air de faire bon y vivre. Le Centre ville se fait facilement à pied.

Nous prenons ensuite le bus pour Turangi, capital de la truite (Parc National de Tongariro). Nous partons nous promener au bord d’une rivière à truite qui nous mènera au Centre National de la Truite. Grégory se croit un peu à Disneyland…. Les yeux pleins d’étoiles, il nourrira les poissons, rêvant d’en attraper quelques uns au passage. Sa canne à pêche lui manque…  

 Nous nous apprêtons à partir pour la Tongariro Alpine Crossing, l’une des plus belles balade du monde (top 10 !). Le chemin est  de nouveau ouvert au public depuis seulement deux semaines. En effet, les volcans du coin sont toujours en activité. La dernière éruption à eu lieu  en Novembre 2012, la hutte se trouvant sur le chemin en a été détruite. Malheureusement pour nous, la météo n’est pas au beau fixe…. Ils ont annoncé de la neige, de la pluie et du vent glacial. Noooooooon !!!!!! Pourquoiiiiiii ??!!!! C’est donc les dents serrées et les lèvres tremblotantes que nous partons pour d’autres horizons…. 

Nous arrivons à Taupo. Son lac est le plus grand de Nouvelle-Zélande, il est de la même taille que la ville de Singapour (que nous visiterons d’ailleurs dans quelques mois). Nous allons nous promener vers les Huka Falls, phénomène incroyable de mère nature. Du fait de la nature géologique du sol, La large et calme rivière est concentrée dans un passage restreint de 20m de large ! Sous l’effet de l’énorme pression, l’eau, tourbillonne sur elle-même (pas loin de 10m de profondeur tout de même, ça ne donne pas vraiment envie d’y piquer une tête !) avant de finir sa course folle en se déversant en cascade pour reprendre sa forme originelle. Cascade qui peut remplir 5 piscines Olympique par minute !

Au début de la balade se trouve une petite rivière. De la fumée en sort… et oui, nous sommes au début d’une zone géothermique, il est donc possible de trouver des eaux thermales toutes chaudes ! Ni une, ni deux, nous envoyons valser nos vêtements et plongeons dans la petite rivière à 40°, au pied d’une cascade.

Le lendemain, nous visitons les Wairakei  Terraces où nous verrons notre premier geyser ! Celui ci gicle à une dizaine de mètres. Nous n’en voyons malheureusement pas la base, la fumée enveloppe tout sur son passage ! L’eau qui sort des profondeurs de la terre est à plus de 100° et se déverse dans les terrasses, crées au fil du temps.

Nous partons ensuite toujours plus au Nord, à Rotorua. Sur la route, nous observons beaucoup de fumée qui s’échappe du sol, par ci et par là. Nous nous promenons dans la ville, très touristique soit dit en passant ainsi que dans le village Maori où nous visitons une église anglicane. C’est vraiment étrange de voir une église ornée de sculptures et de décorations Maorie… ! 

 En tout cas, nous croisons bien plus de Maoris dans l’ile du Nord que dans l’ile du sud. Ils sont vraiment costauds, on n’aimerait pas se battre contre eux. Même les enfants seraient certainement plus forts que nous ! Nous comprenons que leur équipe de rugby soit numéro 1 !!

  Nous nous promenons ensuite au bord du lac qui borde la ville ainsi que dans un parc où là encore, l’activité géothermique est présente : de la fumée s’échappe du sol, l’eau et la boue bullent et il y a une forte odeur d’œufs pourris ! D’ailleurs, le backpacker où nous logeons ce soir se sert de cette activité géothermique pour se chauffer. Quelle bonne idée ! Mais imaginer les odeurs dans le couloir…

Nous aurions aimé visiter des villages Maoris ainsi que d’autres zones géothermiques, malheureusement, le tourisme a fait que les prix  sont devenus exorbitants. Nous reprenons alors la route, le pouce toujours en l’air.

Suite de l’itinéraire :

Arrêt, au Mont Maunganui où nous escaladerons cette petite montagne afin d’avoir une vue panoramique sur l’océan et les terres.

 

Waihi : pause à un point de vue donnant sur une spectaculaire mine d’or toujours en activité. Résultat des courses, il y a un large trou béant de 200 m de profondeur au milieu de la ville. A un moment donné il faudra choisir entre l’or et la ville ….

 

Nous arrivons ensuite dans les Coromandels, péninsule balnéaire très prisée l’été, à l’Est d’Auckland mais heureusement encore très sauvage. Nous nous arrêtons à la Hot Water Beach. Ce soir, nous prenons un bain sur la plage…. Et oui, il suffit de creuser un peu dans le sable pour que surgisse de l’eau chaude! Du magma coule sous nos fesses et réchauffent des poches d’eau enfouies dans le sable. Mais attention aux brûlures, l’eau est à une soixantaine de degrés ! (on peut heureusement mélanger l’eau chaude avec celle de l’Océan). C’est donc un dimanche soir sous les étoiles que nous testons cette agréable curiosité.

Nous nous baladerons sur de belles plages (New Chums pour la plus connue) et trouverons de gros coquillages et de grosses étoiles de mer.

Les gens qui nous prennent en stop sont souvent d’anciens voyageurs ou des touristes. Nous avons eu également droit à un curé qui passait par là. Aaaah, que d’émotions en voiture ! Entre ceux qui conduisent vite et ceux qui n’ont pas l’habitude de conduire à gauche et qui roulent à moitié dans le fossé, ça fait parfois drôlement peur ! Les accidents routiers sont nombreux en Nouvelle-Zélande et l’on comprend pourquoi. Heureusement, le stop en Nouvelle-Zélande, c’est terminé ! C’est en bus que nous partons pour Auckland, ville la plus peuplée du pays !

Nous sommes le 8 juin et ce soir se déroule un match de rugby entre les All Blacks et la France, à l’Eden Park. Nous ne pouvions pas rater ça !!! (Nous sommes surtout contents d’aller voir les All Blacks). Beaucoup de français viennent de Nouvelle Calédonie spécialement pour assister au match. Tous les autres sont des backpackers et touristes français, qui sont venus à Auckland pour l’occasion. Nous croisons donc pleins de drapeaux français dans les rues d’Auckland.

Le stade est immense mais le terrain semble bien plus petit qu’à la télé. Nous sommes assis au milieu d’une masse de Néo-Zélandais. Notre voisin nous offrira gentiment une bière… (Il ne savait pas encore que nous étions français…). « chuuut… te fais pas remarquer ! » Mais c’est avec fierté que Mélanie chantera faussement la Marseillaise. « Et Chabal, il est où ?? Trop vieux ? Ah… » Car si tous les Neo-Zelandais connaissent  sur le bout des doigts tous les joueurs de leur équipe de rugby (sport national, ne l’oublions pas), ce n’est pas la même pour nous…  Bon, au final, la France a perdu ! (Heureusement pour nous, on avait peur de se faire taper…).

Nous passerons les trois jours qu’il nous reste à déambuler dans les rues d’Auckland, à nous promener dans les parcs, à visiter la galerie d’art et le musée d’Auckland et à acheter quelques souvenirs.

Décollage pour la Nouvelle Calédonie  prévu le 13 juin !

 

 

 

 

 

 

L'île du Nord
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Articles récents